La supervision bancaire européenne en un coup d’œil

4 novembre 2016 (mis à jour le 1er octobre 2020)

Dans le système de la supervision bancaire européenne, les banques sont soumises à la surveillance prudentielle de la BCE et des autorités de surveillance nationales des pays participant au système, c’est-à-dire l’ensemble des pays de la zone euro et les autres pays de l’Union européenne qui ont adhéré à la supervision bancaire européenne. La BCE contrôle directement les banques importantes de ces pays, tandis que les autorités nationales s’occupent des banques de plus petite taille.

L’infographie ci-dessous présente les objectifs et les fonctions de la supervision bancaire européenne.

Les objectifs de la supervision bancaire européenne

Des banques solides et sûres

Des banques solides et sûres

Un système financier stable et intégré

Un système financier stable et intégré

Une surveillance harmonisée de toutes les banques

Une surveillance harmonisée de toutes les banques


21 pays participants

Andorre

Pays n’appartenant pas à l’UE

Albanie

Pays n’appartenant pas à l’UE

Autriche

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Bosnie-Herzégovine

Pays n’appartenant pas à l’UE

Belgique

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Bulgarie

Pays hors zone euro participant à la supervision bancaire européenne grâce à une coopération rapprochée

Suisse

Pays n’appartenant pas à l’UE

Chypre

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

République tchèque

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Allemagne

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Danemark

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Estonie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Espagne

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Finlande

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

France

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Royaume-Uni

Pays n’appartenant pas à l’UE

Grèce

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Croatie

Pays hors zone euro participant à la supervision bancaire européenne grâce à une coopération rapprochée

Hongrie

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Irlande

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Islande

Pays n’appartenant pas à l’UE

Italie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Liechtenstein

Pays n’appartenant pas à l’UE

Lituanie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Luxembourg

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Lettonie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Monaco

Pays n’appartenant pas à l’UE

Monténégro

Pays n’appartenant pas à l’UE

Macédoine du Nord

Pays n’appartenant pas à l’UE

Malte

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Pays-Bas

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Norvège

Pays n’appartenant pas à l’UE

Pologne

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Portugal

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Roumanie

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Serbie

Pays n’appartenant pas à l’UE

Suède

Pays hors zone euro ne participant pas à la supervision bancaire européenne

Slovénie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Slovaquie

Pays de la zone euro participant à la supervision bancaire européenne

Saint-Marin

Pays n’appartenant pas à l’UE

Kosovo

Pays n’appartenant pas à l’UE


Les effectifs de la supervision bancaire européenne

Plus de
1 100 contrôleurs bancaires
à la BCE
Plus de
4 700 contrôleurs bancaires
au sein des autorités nationales

Les banques soumises à la surveillance prudentielle (au 1er août 2020)

115
banques importantes
surveillées directement par la BCE
2 611
banques moins importantes
surveillées directement par les autorités nationales

82 %
des actifs bancaires
de la zone euro

18 %

Informations les plus récentes sur le nombre d’entités soumises à la surveillance prudentielle

Mise à jour : ce document a été mis à jour le 1er octobre 2020 suite à l’instauration d’une collaboration rapprochée avec la Bulgarie et la Croatie